08
JUIN
2018

IS067 – Delivering AV as a Service

Un sujet très intéressant et d’actualité pour les membres de l’ASTEAU! Nous nous posions justement la question le 17 mai dernier sur les impacts du AVaaS sur nos fonctionnements.

Paul Ziele, Solutions Manager chez Harman (qui a acheté AMX voilà quelques années et qui s’est fait acheter par Samsung récemment) nous a présenté une vision de la livraison de services qui s’accorde avec le cadre ITIL et qui ne s’adresse pas seulement aux fournisseurs externes.

Donc AVaaS est une méthode de livraison et de gestion des services. Il s’agit plus de concevoir et gérer des services que d’installer des appareils. c’est un tournant que nous vivons tous, à une échelle ou une autre.

Historique

Depuis les années 80 et 90, le concept audiovisuel était simple: intégrer un système qui répond aux besoins actuels des usagers. Puis, on revient 7 ans plus tard pour rafraîchir le concept.

Depuis, plusieurs choses ont changé:

  • L’utilisation de la technologie s’est démocratisée, les usagers s’attendent à pouvoir interagir facilement avec tous les systèmes audiovisuels, comme à la maison.
  • Les espaces ont changé: le nombre de bureaux fermés a réduit considérablement et les espaces de collaboration se multiplient.

De plus, l’industrie aussi a changé:

  • Vendre et installer des boîtes n’est plus aussi rentable.
  • Les besoins des usagers évoluent rapidement et ils s’attendent à ce que les systèmes le fassent aussi.
  • Les usagers sont sensibles à l’expérience, ils n’ont aucune idée de quels appareils font le travail

L’audiovisuel est une partie d’un service

Un service, tel que défini dans les cadres de référence TI, doit être complet (E2E – End to End), c’est à dire qu’il couvre un besoin du début à la fin. Un système audiovisuel ou une salle n’est pas un service en soi, c’est un moyen, une partie ou une composante d’un service.

Par exemple, un service offert peut être la web-conférence. Dans ce cas, la salle et le système en font partie, mais aussi le logiciel et même les usagers (locaux et à distance) puisqu’ils font partie de la consommation du service.

Aussi, la notion d’amélioration continue est importante puisqu’elle implique que le service peut et doit être amélioré lorsque le besoin des usagers change. Sinon, le service ne sera tout simplement plus utilisé. Les métriques recueillis nous permettront de déterminer s’il faut intégrer des changements.

C’est un changement qui a des impacts importants sur le domaine de l’audiovisuel. Premièrement, comment concevoir nos systèmes et services pour permettre que des améliorations y soient portées pendant le cycle de vie? Deuxièmement, comment obtenir le financement pour des améliorations continues dans notre contexte?

small_Delivering_AV_as_a_Service_IS067

Depuis longtemps impressionné par les grandes images et le son puissant, Dominic a naturellement évolué vers l'audiovisuel. D'aspirant musicien à technicien à spécialiste et maintenant gestionnaire, il a appris qu'il lui en restera toujours à apprendre.

Leave a Reply

*

captcha *