06
JUIN
2018

IS031 – Managing Multiple AV Facilities with an Enterprise Grade Control Solution

Encore une belle présentation ce matin, sur l’intégration d’une solution de contrôle centralisé.

Cette formation est un classique puisqu’elle en est à sa 14ième année de présentation. Les premières séances se sont données alors que Fusion n’était pas encore disponible. On peut dire que les choses ont évolué mais le sujet demeure encore pertinent puisque plusieurs nouveaux produits (AMX, Cisco, Utelogy) et enjeux (Réseaux, connectivité des appareils et utilisation des données recueillies) sont maintenant présents.

Le formateur Christopher Maione, est un expert reconnu et maîtrise pertinemment son sujet.

Objectifs d’une solution centralisée

  • Améliorer l’expérience utilisateur
  • Améliorer l’efficience des opérations
  • Améliorer la fiabilité des systèmes
  • Bénéficier d’une maintenance préventive

La plupart des services AV se sont bâtis une réputation sur le « meet & greet » mais ne disposent plus des moyens nécessaires pour le faire à grande échelle. Un système centralisé devrait permettre de réaliser le même objectif sans avoir à courir dans les corridors.

Il est possible, avec les données recueillies et la surveillance effectuée, d’être à l’affût des problèmes et de les régler avant que l’usager ne les détecte. C’est l’essentiel du bénéfice mais aussi le défi d’implémenter ces systèmes puisque les plateformes diffèrent et dépendent souvent d’une programmation propriétaire et difficile à mettre en interaction.

Pour la convergence IT / AV: C’est fait! On ne peut pas vraiment aller plus loin.

L’AV va toujours rester une composante avec une voie parallèle dans l’univers TI. Même si les solutions de surveillance et intervention à distance existent déjà dans les TI, il est beaucoup plus compliqué de supporter du matériel AV puisqu’il implique des usagers humains en interaction!

Pour les inquiets: l’impact réseau du contrôle AV est insignifiant. Le flot de courriels est déjà plus lourd…

Ce qu’on veut faire avec un système centralisé:

  • Surveillance: Voir en temps réel l’état d’un système et de ses composantes
  • Contrôle: Intervenir à distance pour préparer un usage ou effectuer une intervention corrective

 

Défis technologiques

  • Interactions avec les systèmes de réservation de salles
  • Modes de communication avec les différents appareils (Réseau, RS-232/422, IR, relais, etc…)
  • Certaines technologies n’offrent pas d’interface: toiles de projection, mixeurs audio, etc…
  • Collecter et utiliser des métriques sur l’utilisation des salles et systèmes
  • Modes d’utilisation différents: télécommande, panneau tactile, remote Web, etc…
  • Frustration des usagers!

 

Gestion des ressources

Certaines solutions permettent de gérer les ressources, dont la localisation et les contrats de maintenance. Même si cet aspect varie beaucoup chez les fournisseurs, il devient rapidement essentiel lorsqu’on veut intégrer le cycle complet dans une seule application.

Bien que la réservation de locaux soit souvent intégrée, la réservation de matériel, le prêt ou la livraison et récupération ne sont pas pris en compte.

Métriques

La possibilité d’analyser les données recueillies sur l’utilisation et la fiabilité des salles s’améliorer rapidement. Ces données peuvent être utilisées pour justifier beaucoup de décisions d’affaires: augmenter le nombre de salles, gérer les réservations, remplacer un système désuet, investir dans le support, etc…

Gestion de l’énergie

L’économie d’énergie étant un aspect très en vue, c’est un aspect qui peut être optimisé grâce à un système centralisé. Les bénéfices sont clairs: permettre une économie d’énergie lorsque le système n’est pas utilisé.

Même si le système indique à l’usager qu’il est fermé, il y a souvent un bâti d’équipements qui reste alimenté à pleine capacité. Le seul fait de mettre les appareils inutiles (amplificateurs, projecteur, affichages) hors-tension et les autres appareils en mode veille lorsque la salle n’est pas utilisée représente une économie qui peut dépasser 50% de la consommation active. Évidemment, ces économies se multiplient au nombre de salles!

Dans un contexte économique difficile, il existe même parfois des subventions qui permettent de financer les améliorations qui serviront à atteindre un objectif fixé.

Indication de défectuosité

Lorsqu’un appareil est sur le point de faillir, il va souvent y avoir des variations (pics ou creux) au niveau du bloc d’alimentation. Un système qui surveille cet aspect peut donc fournir des alarmes préventives qui permettent de régler le problème avant même qu’il apparaîsse!

État de l’industrie

Les leaders:

Un produit intéressant: PepperDash Portal

Ma conclusion

Si on continue à en parler depuis 14 ans, c’est que cette question a encore beaucoup de contribution à donner. Les fournisseurs s’équipent présentement de systèmes de surveillance et contrôle afin de nous vendre des plans de service. L’avenir est dans l’information sur nos systèmes et leur état. Si on laisse ces données nous échapper, on risque de laisser aller notre pertinence.

Depuis longtemps impressionné par les grandes images et le son puissant, Dominic a naturellement évolué vers l'audiovisuel. D'aspirant musicien à technicien à spécialiste et maintenant gestionnaire, il a appris qu'il lui en restera toujours à apprendre.

Leave a Reply

*

captcha *